Aldo Naouri, le viol et le magazine « ELLE »

| 14 avril 2013 Lire

violLe 29 mars 2013, le site internet du magazine ELLE a publié un entretien avec Aldo Naouri, pédiatre et écrivain.

Lors de cet entretien, qui a eu lieu dans le cadre de la promotion de son dernier livre et a été mené par Valérie Toranian et Dorothée Werner, Aldo Naouri a tenu des propos inacceptables au sujet du viol, et plus particulièrement du viol conjugal :

 

ELLE. Dans votre livre, vous évoquez ces mères entièrement dévouées et qui ne font plus l’amour après la naissance de leur bébé. Vous parlez d’une consultation où vous dites à un père devant sa femme : « Violez-la ! » C’est choquant : le viol, y compris conjugal, est un crime condamné par le Code pénal.
Aldo Naouri. C’est évidemment une provocation ! J’étais devant un homme qui me disait : « J’en crève d’envie mais j’attends qu’elle veuille. » Sa femme le regardait sans rien dire. J’ai dit en exagérant : « Violez-la ! » C’était excessif mais c’était une manière de dire : allez-y, foncez, ça viendra bien ! D’ailleurs, à ces mots, le visage de la femme s’est illuminé !

Si l’on peut admettre le droit de chacun à s’exprimer librement, il n’est pour autant pas tolérable que l’on puisse, en toute impunité, inciter au viol. L’argument d’Aldo Naouri, qui allègue que « c’était évidemment une provocation » ne constitue en aucun cas une explication acceptable, et n’invalide pas le fond de son propos : nous sommes bien en présence d’un médecin qui considère l’incitation au viol comme comme un outil thérapeutique pertinent.

Par ailleurs, nous interpellons, dans le cadre de leur responsabilité collective, les personnes en charge des choix de contenus publiés sur le site internet du magazine ELLE : en dépit des nombreux commentaires d’internautes (certains de ces commentaires ont été supprimés par les services en charge de la modération du site), la rédaction n’a pas daigné réagir suite à la publication de cet entretien.

Nous ne nous inscrivons pas ici dans une critique subjective de la ligne éditoriale du magazine ELLE mais dans une protestation pragmatique et objectivée, face à des comportements inacceptables, tant de la part de ce médecin que des journalistes qui ont fait le choix de lui offrir une tribune pour tenir ces propos.

Par conséquent, nous demandons le retrait de ces propos et des excuses conjointes d’Aldo Naouri et de la rédaction du magazine ELLE.

 

@ameneechan, victime du viol conjugal
Lucile Clément, victime de viol et féministe

Aurélie.n Davennes, étudiant.e, victime de viol et militant.e féministe
Valérie, directrice de clientèle
Martin Winckler, médecin et écrivain

Rokhaya Diallo
Damien Mascret, journaliste, médecin et sexologue
Yves Ferroul, médecin sexologue
David Simard, philosophe et psycho-sexologue

Angélique Kosinski-Cimelière, psychologue clinicienne
Gilles Formet, psychiatre, psychanalyste, sexologue et secrétaire général de la (Société Française de Sexologie Clinique) SFSC

Magali De Haas, porte-parole de l’association « Osez le Féminisme ! »
Julie Le Goïc, élue EELV, adjointe au maire de Brest en charge de la Santé Publique
Sébastien Huyghe, député du Nord, délégué général de l’UMP
Docteur Gécé, médecin généraliste
Marion Garnier, orthophoniste
Catherine Marx, écrivain
Elisabeth Lebovici, critique d’art
Salomé Carretero, féministe

Mathieu Lubrun, documentaliste et blogueur
Naouelle CORNIGLION, volontaire à AIDES et administratrice de la LGP Marseille (EuroPride Marseille Méditerranée 2013)
Laure Merindol
Sylvie Henry, Responsable Qualité et Gestion des Risques

Melody G
Mouhamadou el Hady Ba, chercheur
Chloé Deyme, chanteuse
Tom Ariaudo, étudiant
Julie Bonnet, sociologue
Isabelle Gillette-Faye, sociologue, directrice générale Fédération nationale GAMS
Judith Silberfeld, rédactrice en chef
Jean-Philippe Perinet, rédacteur en chef
Diane Saint-Réquier, journaliste
Hélène Decommer, journaliste
Melissa Bounoua, journaliste
Gaëlle Renouvel, journaliste

Nadia Daam, journaliste
Fabien Carlat, journaliste
Daphnée Leportois, journaliste
Clementine Gallot, journaliste
Isabelle Chelley, journaliste, traductrice
Caroline Rochet, journaliste
Madalina Alexe, journaliste web
Amandine Schmitt, journaliste
Charles Roncier, gay, journaliste
Céline Mouzon, Journaliste
Thierry Chatain, journaliste, féministe
Alice Coffin, journaliste et militante féministe
Fabrice Florent, rédacteur en chef
Franz Peultier, membre d’acrimed
Lucie Gouze, responsable photo
Nathalie Dau, écrivain
Rachel Campergue, auteure
Maïté Raumain, membre de l’association Les Cigognes
Mylène Rudier, maman, secrétaire
Hanan Elkessal, une femme outrée
Hélène Sautriau, sage-femme
Emmanuelle Beaubatie, doctorante en sociologie
Charlotte Cegarra, chanteuse
Sanaa Fakir
Jean-Luc, Ingénieur
Colette Guichard, technicienne pharmaceutique
Nathalie CATALO, femme outragée
Christophe Bouchard, coloriste/illustrateur
Fabrice Bonny, féministe
Etienne Besson, mathématicien
Benoit Ayroulet, Ingénieur informatique
Viviana Le Goff, mère de deux enfants
hamsterviolent, blogueuse féministe

Horacio Villalobos, proféministe
Laura Blasutto, bibliothécaire
Marine Verbeke, féministe et étudiante en droit
Céline Foggie, traductrice-interprète anglais-français
Olivier Cozzi, magasinier
Benoît Rey
Marion Martin, mère et doctorante en biologie
Alice Vendé, graphiste
Cécilé Lateule, réalisatrice
Johanna Renard, doctorante
Olivia Dark, maman blogueuse
MamanAnonyme, blogueuse
Vivien Gallinaro, féministe car être humain
Elisabeth Leininger, féministe
Mireille V, bibliothécaire
Marlène D, féministe
Céline Bouyer, juriste
Geneviève Sellier, professeure d’université
Julie Niles, femme, épouse, future maman, amie, amante, amoureuse, être humain, et secrétaire médicale
Aries Volsteadt, étudiant
Ann-Gaëlle Bureau, masseuse
Cléo Albert, Chef de Projet
Laura Gidrol, étudiante en audiovisuel et féministe
Lucie Coroller, femme
Clément Aunis-Oumghar, orthophoniste
Claire, ingénieure en bioinformatique
Alice Barbou, étudiante en classe préparatoire littéraire
Magali Duez, éditrice/traductrice
Delphine Hanneton, fermière
Elodie Zimmermann, sage-femme
Durga, étudiante
Maëlle Gross, étudiante aux Beaux-Arts de Genève, Suisse
Nathalie Catanzano, responsable administrative
Sarah Le Quellec, community manager et blogueuse
Clémentine Lereverend, féministe et collaboratrice d’élu
Sophinie Ong
Hélène Iannone, professeur
Stéphanie L, mère au foyer
Murielle Ménard, vétérinaire
Karen Androge, étudiante en Psychologie
Marie-Cécile Martin-Gabier, femme et sage-femme
Lucie Beaudoux-Jastrzebski, assistante d’éducation et blogueuse
Margot Cantet, étudiante en anglais
Camille Saurel
Beautymist, traductrice
Jeanne, étudiante
Julie Schillaci, féministe
Etienne Obriot, informaticien
Karine Rutkowski, directrice de la marque Côté Coeur et Jalnadebourgogne, blogueuse
Léonie Castel, autrice et féministe
Emilie Schalck, artiste

Marie P, chercheuse
Amélie, 23 ans, enseignante et féministe
Sandrine Dechaume, être humain
Marie Vanliefland, thérapeute du langage, épouse, mère. Belgique
Fabrice Derrieux, Ingénieur support
Adalays Leterrier
Claire Swierkowski, graphiste
Julie Couplez, militante féministe
Marion M, être humain
Sébastien Gelé, développeur Web
Gullaume Lacrampe, étudiant en informatique
Gwendoline Le Corvaisier, étudiante en métiers des bibliothèques et de la documentation
Marie-Perrine Lirzin, femme simplement
Olivier, administrateur de réseau informatique
Vanessa Ledoux-Le Garlantezec, cadre commerciale
Maryon Pellarin, humaine et musicienne
Anne Cavalier, webmistress
Agathe H, comédienne
Julia Boutard, étudiante
Cédric Hounsou, professeur de SES
Jade Almeida, étudiante
@EstellaRosaKaah , artiste néoféministe et néosalope
Jérémy Redon
Marguerin Le Louvier, féministe
Manon Comacle, étudiante en sociologie
Anaïs M, maman qui a eu la chance d’avoir un compagnon compréhensif et patient
Marie Chappa, Esprit Voyageur
Céline Hereng Dubois, artiste chorégraphique et musicothérapeute
Agathe Heidelberger, étudiante et féministe
Antisexisme, blogueuse féministe
Estelle P, mère au foyer
Violaine Dutrop-Voutsinos, présidente de l’Institut EgaliGone

Marcelle Pépé, femme, auteure et maraichère
Geneviève Casteele, enseignante
Gaëlle Lelièvre, chargée d’études
@ajkparis, citoyenne
Léa Guidi, étudiante
Anne Troalen, femme, mère, conseillère régionale
Sylvia L, être humain, femme et mère
Aurore Chhe, juriste
Cynthia Benkhoucha, chargée de mission Femmes, AIDES
Liesse de Fontaines, sage-femme
Kevin Rio, étudiant en sociologie
Rachel Roux, du blog « Les potins du Blog Trotteur »
Céline Allais, consultante en communication

Emmanuelle Vitiello, être humain
@Arysuh, professeur, Meurthe-et-Moselle
Marie, jeune mère, femme indépendante
Géraldine Franck, militante féministe
Barbi(e)turix, collectif lesbien
Lucie De Ribier
Delphine Lance, doctorante en anthropologie
Claire Gollentz
Nhetic, blogueur féministe cyberpunk
Angèle Lang, infirmière psy
Princesse Soso, enseignante et blogueuse
Anne Demars, infographiste
Sandra, être humain
Laureline Carbuccia, psychologue sociale (psychosociologue)
Sylvia Duverger, journaliste, doctorante en études de genre à Paris 8
Sylvain Raybaud, photographe

Shetty, artiste/auteure et ingénieure écologue
Joëlle, au chômage
La bouseuse, blogueuse et enseignante
Aurélie Desimeur, préventeuse et blogueuse
Franpi Barriaux, travailleur social et chroniqueur musical

Stéphanie Michel, femme, citoyenne et mère
Sarita Pohlitz, étudiante et assistante d’éducation
Nathalie Blu-Perou, chroniqueuse web
Arthur Besson, doctorant en chimie
Marion Minute Papillon, blogueuse
Amélie Verbeke, militante féministe

Armelle Marcellin, secrétaire
10lunes, sage-femme et blogueuse
Louna, illustratrice
Anne Provost, ingénieur
Éléonore guillot, femme, épouse et mère
Loïc Bour, étudiant
Elodie Jeanne Dit Fouque, professeure de français au Royaume-Uni
@LaFranceapeur, chargé de communication
Pierre, DJ et militant au Pink Bloc Paris
Maud, mère, femme, travailleuse sociale
Anne-Charlotte Husson, agrégée de lettres modernes
Elise Lasry, étudiante en journalisme
Marie Euzen, étudiante
Annie Houdouin, Assistante d’éducation
Lisa Bernard, citoyenne, Côtes d’Armor
Samantha Hoornaert, enseignante
Imane Arouet, rédactrice
Maxence Lagalle, doctorant
Tifenn, assistante dentaire
Almira Gulsh, blogueuse
Christophe D’Hulst, professeur des universités, Lille
Gwen Desliens, technicienne de support technique
Alice Nayrac, libraire
Sophie Rosier, consultante
Clara, femme
Jérémie Le Bescond, étudiant
Ms Dreydful, ingénieure en Informatique
Faynn Oliva, herboriste
Charlotte Matou, étudiante
Monique Ponticelli
Ezechiel Sgoifo, Ingénieur
Vieux Félin, Auteur
Marie Danse, bibliothécaire
Jean-philippe Guédas, Ouvrier
Stéphanie Khoury, étudiante en anthropologie sociale
Claudine Tissier, enseignante
Eve Gratien, punk à chien plissé
Sophie Gourion, rédactrice web
Julia Huet, doctorante
Mélanie Gete, chargée de communication
Laure Pora, étudiante
Noémie Matar-Miclot, sans profession
MarLard, étudiante
Anne Gauthier, enquêtrice
Oriane Graciano, étudiante
Raphaëlle Viallet, médiatrice culturelle
Mélanie Gosse, assistante maternelle
Anne Tagliaferri, développeuse
Marie Yared, chargée de campagnes AVAAZ
Joel Wolfs, juriste
Myroie, illustratrice
Joelle Dubois, chargée de communication
Fred Alpi, chanteur, guitariste
Ludivine, femme
Dame Fanny, enseignante spécialisée
Victor Gallou, étudiant
Arnaud Hayon, community manager
Jeffrey Macko, développeur
Marion Castillo, femme
Florent Verschelde, concepteur web
Ludo FJ
Marion McGuinness, blogueuse et rédactrice
Anaïs Guinot, étudiante en droit
Nathanaël Uhl, blogueur
Clarisse Clirstrim
Juliette Lancel, doctorante
Harmony Lods, étudiante en Histoire de l’art
@lespritrock, exploité
Marion David, assistante éditoriale
Collectif d’animation du blog Brasiers et Cerisiers
La poule pondeuse, blogueuse
@Choum_, infographiste
Morgane Merteuil, travailleuse du sexe
Gaëlle Le Floch, technicienne
Maxime Traver, étudiant Licence 3
Cassandra
Damien Guédas, ouvrier
@_LaMarquise, étudiante en science historique
 Anne G. dite @SacripAnne, citoyenne horrifiée
Denis Colombi, enseignant
Celina Barahona, cheffe d’entreprise
Tanxxx, artiste/auteure


A lire aussi :

    Aucun article similaire.

Tags : , , ,

Classé dans : #PassionJournalimze, Société, Web

Commentaires (322)

Trackback URL | Flux RSS des commentaires

  1. Chtibou13 dit :

    Estelle P, mère au foyer

  2. Jeanne dit :

    Jeanne, etudiante.

  3. Camille Sorel dit :

    Vous pouvez ajouter ma signature.

  4. Emma dit :

    Emmanuelle Vitiello, être humain.
    Je signe également.

  5. Delphia dit :

    Delphine Vial, être humain
    Je signe aussi.

  6. Marie dit :

    Je signe.
    Marie Vanliefland, thérapeute du langage, épouse, mère. Belgique.

  7. Jade dit :

    Étudiante et choquée par de telles propos. J’ajoute volontiers ma signature

  8. Lea dit :

    Léa, soprano indignée, témoin traumatisé par la pratique du viol conjugal par son père

  9. Mathilde dit :

    Comment peut on penser/dire/publier des propos pareils?
    Je signe : Mathilde S, graphiste

  10. Julie Richel dit :

    Julie Richel, militante égalitariste et antiraciste, Hollaback!Bruxelles.

  11. Rachel Guillemin-Bellaïche dit :

    Rachel Guillemin-Bellaïche, citoyenne

  12. Tamara dit :

    Tamara, Puéricultrice

  13. uriane dit :

    Adeline M., vétérinaire mère de 2 filles.

    Autre article en lien sur maman travaille

  14. Deb dit :

    Déborah M., Infirmière, féministe horrifiée
    Je signe !

  15. Sophie P. dit :

    Je signe = sophie p, infirmière

  16. Ingrid Vanderhoeven, artiste et activiste, Hollaback!Bruxelles.

  17. françoise majorel dit :

    je signe aussi

  18. Carmen dit :

    Carmen, étudiante en lettres classiques

  19. aliénor dit :

    femme,maman à temps complet

  20. Thomas P. dit :

    Je signe.

    Thomas P., étudiant en sociologie-anthropologie.

  21. Anne Simone dit :

    Anne Simone

  22. Sarah Dumorlier dit :

    étudiante et militante féministe

  23. Alex G-J dit :

    Je signe!

    Alex, maman de 3 enfants….

  24. Mathilde dit :

    Je signe également: Mathilde S, citoyenne atterrée de voir encore ca au XXIeme siècle

  25. Maxime Dervaux dit :

    Maxime Dervaux, étudiant en audiovisuel

  26. Maman Elfe dit :

    Le souci,c’est qu’il doit être loin d’être le seul à penser que violer sa femme n’est pas la violer…et que du coup il «légitime» tous ces cons dans leur idée… Quand on est une «personnalité publique», on devrait surveiller son langage…et on ne m’enlèvera de l’idée que ça été lâché sciemment.
    Je signe aussi,
    Maman Elfe,blogueuse, femme et mère

  27. CamilleB dit :

    Je signe également.
    Camille, étudiante en économie et en sociologie

  28. embrun dit :

    Le terme est abjecte.
    Stigmatiser le manque de désir de cette femme en la donnant en pâture au nom de quoi ? Du « devoir conjugal » ?

    A vomir. A quand des Hommes conscients du respect qu’on doit au corps de l’Autre.
    Naouri me déçoit…
    :-(

  29. Delphine dit :

    Delphine, traductrice, ajoute volontiers sa signature

  30. Tacha dit :

    Indignée par de telle propos. Je signe !
    Natacha G. Photographe, représentante Natura Brasil.

  31. Léna_Calme dit :

    Indignée de constater qu’on légitime aussi facilement, limite inconsciemment des propos qui incitent au viol conjugal, par une surdité totale de l’écoute du consentement de l’autre,je signe.

  32. Auriane dit :

    Auriane, 29 ans, être humain

  33. Amélie dit :

    Amélie, jeune fille dégoutée

  34. Pascal dit :

    Pascal Vacher citoyen, je signe.

  35. Sébastien Huyghe dit :

    Sébastien Huyghe, député du Nord, délégué général de l’UMP :
    C’est un scandale! je pense à toutes les femmes qui vivent cela en secret dans leur couple et qui lisent cet article…
    Je signe !

  36. Katell56 dit :

    Katell, maman.

    C’est une honte ce qu’il dit!

  37. Cam dit :

    Camille, jeune femme séparée OUTREE !

  38. Laurianne dit :

    Je signe:
    Laurianne Sens, étudiante en psychologie

  39. jujuliette dit :

    Je signe, Juliette Bossé, musicienne

  40. Lisa dit :

    Je signe :
    Lisa Bourquelot, employée.

  41. Claude Ponti auteur dit :

    Aldo naourrit la bêtise des grands mâles patriarcaux dont l’obsolescence n’est pas, hélas, programmée.
    enregistrez ma signature, s’il vous plaît.

  42. Edith F. dit :

    Edith F.,jeune femme éberluée

  43. Hélène Folliot dit :

    Je signe aussi!
    Hélène, étudiante.

  44. Laurence dit :

    Je signe :
    Laurence Nicaise, citoyenne et féministe

  45. Émilie dit :

    J’ajoute ma signature: Émilie Piot, épouse et mère, féministe.

  46. Tredok dit :

    *gribouille une signature*
    Pierre Angot, biblioéthécaire

  47. Axelle dit :

    Scandaleux !! D’autant plus de la part d’un individu dont le métier fait qu’il a autorité. je signe aussi.
    Axelle Ouvrard, féministe et enragée d’avoir tant de proches qu’on a violée

  48. Sandrine Cabadi dit :

    Je signe :
    Sandrine Cabadi, Chanteuse, musicienne, comédienne

  49. Je signe:
    Petra Pied de Biche, être humain

  50. camillef dit :

    Je signe :
    Camille Freytag, étudiante, femme, féministe

  51. Olympe2G dit :

    Je signe.
    Nathalie Krebs, artiste

  52. Steph dit :

    Stephane DUKOVSKI. Homme normal.

  53. LP dit :

    Laura, féministe

  54. Maggy dit :

    Je signe,

    Maggy L. victime inceste

  55. Lucas CORTES dit :

    Je signe de tout mon être:

    Lucas CORTES, Féministe contre la culture du viol et les théories du genre, Étudiant en Droit à Aix-en-Provence.

  56. Charline Buda dit :

    Je signe.
    Charline Buda, étudiante en journalisme, féministe

  57. Samuel Lévêque, bibliothécaire, féministe, être humain, dans n’importe quel ordre.
    Ca commence à faire beaucoup, chez Elle…

  58. Danielle Michel-Chich dit :

    Journaliste féministe.
    Je signe des deux mains!

  59. Vengeuse Masquée dit :

    Navrant et ridicule de jouer ainsi sur les mots et de prendre la vie au pied de la lettre. J’ai honte pour nous. Cette pétition est une insulte à l’intelligence et au bon sens. N’avons donc pas, nous toutes, de meilleures batailles à mener ? Je veux dire de vraies batailles à mener, y compris et d’abord contre le viol ? VM

    • Chloe dit :

      Ne comprends-tu donc pas que justement, les batailles contre le viol commencent ici? Partout, tout le temps, en refusant ABSOLUMENT toute banalisation? « Au pied de la lettre », cela pourrait facilement être ressorti par ces violeurs… « Je t’ai juste touchée, n’en fait pas une affaire d’État… » Tout compte dans cette bataille. Et je ne pense pas qu’une victime de viol penserait, comme toi, que c’est prendre cela « au pied de la lettre » que de lutter, même contre ce qui te parait un rien.

    • Fanny dit :

      Si c’était juste « jouer sur les mots », tu ne te serais pas arrêtée sur cet article, et tu aurais passé ton chemin.
      Tu as au contraire non seulement lu l’article et pris la peine de le commenter, il t’a donc interpellé, ce n’est pas rien !!!
      Toutes les batailles qui visent à éviter la banalisation du viol, ou l’importance de la volonté des personnes à faire l’amour, sont des plus importantes et sont les meilleures à mener.
      Il n’y a pas que le viol en tant que tel qui est horrible, il y a l’intention de viol, l’intimidation, et le fait que certaines femmes pensent qu’au nom du devoir conjugal, elles n’ont pas le choix.
      Je n’ai pas honte de nous, j’ai honte de tous ceux qui se taisent et de tous ceux qui banalisent des propos tels que ceux de Aldo Naouri, et de ceux qui les rapportent.

    • Gribouille30 dit :

      Je m’inscris sur la même ligne que Vengeuse Masquée. Je ne suis pas toujours d’accord avec Aldo Naouri qui, sur certains sujets, se montrent très réac. Mais il est aussi plein de bon sens sur d’autres. Oui il a été excessif dans ses propos. Oui il faut relever chaque parole qui pourrait d’une manière ou d’une autre être une incitation au viol. Je suis d’accord, il ne faut rien laisser passer, car c’est comme ça que tout commence. Mais en tant que mère, compagne et journaliste santé/psycho, sur le fond, je suis entièrement d’accord avec lui. Il a été excessivement maladroit quand il a voulu transmettre son idée. Mais c’était à la journaliste de le reprendre, c’est son job de parvenir à transmettre les idées des personnes qu’elle interviewe sans heurter son lectorat. Elle aurait dû, lors de l’entretien, s’arrêter sur sa réponse, lui demander de la développer, et elle même dans sa réponse, mesurer ses propos. Faire passer le positif de l’idée sans le négatif. Mais après j’imagine que certain(e)s sur le fond ne seront pas d’accord. Sur le fait qu’il est important pour une femme, un couple, d’être parent mais aussi de rester amants. Mais ça c’est un autre sujet…

  60. FOUQUAY Etienne dit :

    Je signe,

    Etienne FOUQUAY, citoyen

  61. Mommysbadtrip dit :

    Je signe.

    Mommy’s Bad Trip
    Bloggeuse

  62. Louise dit :

    Louise, blogeuse et féministe.

  63. Lucieloukim dit :

    Lucie Reymond, étudiante en Histoire

  64. lamarie dit :

    Je signe
    Marie, victime de viol conjugal, étudiante sage-femme.

  65. Adam Love Richards dit :

    C’est carrément honteux

  66. Angélique dit :

    Angélique, étudiante en biologie.
    Je signe aussi.

  67. pellet dit :

    signé.

  68. milena dit :

    je signe et je resigne

  69. Claudine Paillé dit :

    je signe également!

  70. Opale AUNIS dit :

    Je signe ! Je suis sage-femme.

  71. Mischa dit :

    Je signe.

  72. Marion Balin dit :

    Je signe aussi! C’est inadmissible de laisser dire ça.
    Marion Balin, ingénieur.

  73. Sylvain dit :

    Je signe aussi. Quelle horreur ce papier…

    Sylvain D, traducteur

  74. Christine dit :

    Je signe, c’est une honte

  75. Manon dit :

    Manon Deniau, étudiante

  76. Andrée Lachance dit :

    Je signe. Cet homme devrait perdre son droit d’exercer, c’est une honte de le laisser pratiquer.

    Andrée Lachance – femme

  77. Anne dit :

    Je signe

    Anne, maman, et femme, femme et maman

  78. Marion B. dit :

    Je signe.
    Marion B. Documentaliste et lectrice de Elle.

  79. Laetitia.D dit :

    Laetitia Dupont, mère et technicienne en cinéma d’animation.
    Je signe.

  80. Corinne Husson-Audinet sage-femme sexologue dit :

    Effectivement, difficile de mettre ce conseil sur le compte d’une maladresse ou de l’humour noir!!!! Le viol entre époux est un crime.pourrions nous remplacer ces termes par l’idée d discuter ensemble et se motiver? a suivre dans le respect de l’envie de chacun

  81. Corinne Husson-Audinet sage-femme sexologue dit :

    quel dommage autant de maladresse chez une personne si médiatique!!!

  82. Frantz dit :

    Je signe.

    François Rossi, fumiste et féministe.

  83. Yelena dit :

    Evidemment, je signe.
    Yelena LEPRETTRE, future assistante sociale qui devra accompagner les conséquences des propos de cet odieux personnage.

  84. DGEG dit :

    je signe

    geraldine , employee de banque

    non mais !

  85. isabelle kallert dit :

    Isabelle Kallert, psychiatre
    Je signe

  86. Diké dit :

    Je signe des 2 mains. Ces propos reprennent exactement la pensée de maris qui violent leur femme en supposant qu’elle finira par être excitée pendant l’acte.

    Respectez les victimes de viol et respectez les femmes qui se remettent d’un accouchement. Respectez les femmes. Un viol est un viol. Un viol n’est pas un rapport sexuel, c’est un acte de violence et de domination.

  87. Manon Torres dit :

    Manon Torres, étudiante en sociologie
    je signe.

  88. Agnes Henri dit :

    Agnès Henri, enseignante

  89. Marie-lou Mugerin dit :

    Je signe: Marie-lou Mugerin, femme

  90. Karen dit :

    je signe : Karen Le Meur femme et mère

  91. Nicolas Engel dit :

    Nicolas, homme amoureux de (ma) femme

  92. Marie Joly dit :

    Vous pouvez ajouter ma signature aussi
    Marie Joly, Sage-femme

  93. Perrine Courtois dit :

    Je signe aussi : Perrine Courtois, Sage-femme

  94. renard dit :

    Pouvez vous ajouter ma signature : Eloise Renard – Etre humain

  95. Virginie dit :

    Après le manque d’humanisme et de considération dans les maternités, encore un signe que les femmes restent traitées comme des bouts de viande.
    Formidable.

    Je signe.

  96. Claire M. dit :

    A signaler qu’Aldo Naouri a tenu les mêmes propos en toute impunité sur France Culture; la réponse du médiateur à l’indignation d’une auditrice: c’est la liberté d’expression.

    Je signe!

    Claire, féministe.

    • Isabelle dit :

      Claire et les autres! Bonjour

      Il faut continuer à écrire à France Culture aussi pour protester. Cette réponse est en effet scandaleuse!!

      regardez ici :
      http://espacepublic.radiofrance.fr/message-les-propos-daldo-naouri

      Ce médiateur de France culture va en reparler dans sa chronique de jeudi 18 avril à 12h45
      Que France culture ne l’invite plus, ça serait bien, il y a tant de femmes intéressantes à inviter à la place.
      ça suffit!
      Merci!

  97. Virginie dit :

    Modification:
    Je signe.
    Virginie, femme et maman de deux enfants

  98. Stéphanie Gosset dit :

    Stéphanie Gosset, chercheuse en psychologie sociale

  99. Alix dit :

    Je signe :
    Alix B, mère, féministe, avocate

  100. Tacha Matsu dit :

    Je signe : Tacha Matsu, interprète

  101. Marion dit :

    Marion étudiante, je signe aussi

  102. Nas dit :

    Très choquée. Nastassia, mère, femme, et individu ayant droit au respect.

  103. Anne Chassefaire dit :

    c’est abject!

  104. mélanie dit :

    Je signe

  105. Marie-Sophie Perdereau dit :

    Je signe
    Marie-Sophie Perdereau, femme, mère, sage-femme, directrice adjointe de crèche.

  106. Frédérique Fayout dit :

    je signe bien sûr
    femme , mere , feministe , sage femme

  107. Alice dit :

    signéééé !!

  108. Bour Francis dit :

    père de 3 enfants dont 2 filles

  109. Virginie B dit :

    Je signe.
    Virginie, victime d’attouchements pendant l’enfance.

  110. Beatrix dit :

    Beatrix, professeure, femme à temps plein

  111. @FairyDesFolies dit :

    Femme, épouse et mère

  112. Stockholm dit :

    Je signe.

    Stockholm, chirurgienne, féministe, blogueuse, être humain.

  113. Leick Séverine dit :

    Femme, mère , féministe et sage-femme juste choquée de lire encore des propos pareils en 2013 . C’est d’une violence extrême et inexcusable de la part d’un personnel de santé :(((

  114. Gaëlle dit :

    Gaëlle Douguet – bibliothécaire

  115. Blandine Jaouen-Bossard dit :

    Je signe, bien évidemment !
    Enseignante et maman d’un petit garçon à qui j’essaye, avec mon mari, d’inculquer le respect des femmes et de l’autre en général.

  116. Anne-Sophie Faivre Le Cadre dit :

    Alfrédette, rédactrice web – je signe

  117. manuataahua dit :

    No comment.
    Manu, signataire outré.

  118. Danielle Michel-Chich dit :

    Je signe!

  119. Emilie BAROTTE dit :

    sage-femme

  120. elody dit :

    Elody Avons-Bariot, femme, maman, sage femme

  121. zaz dit :

    je signe

  122. Dorothée Caudrec dit :

    Dorothée Caudrec, femme et sage-femme

  123. Adrak dit :

    L’humour sert d’alibi à trop de messages sexistes, et permet de faire croire que le sexisme est socialement acceptable. L’apologie du viol et des violences contre les femmes est intolérable, quelle que soit sa forme.

    Marie-Chanel Gillier

  124. Dorothée Caudrec dit :

    Olivier Koebel, kinésithérapeute et ostéopathe

  125. Chloe dit :

    Je signe.

    Chloé, jeune chargée marketing, être humain, seule maître de son corps et de sa sexualité.
    (Et persuadée qu’il y a des coups de pieds dans les c*****s qui se perdent.)

  126. julie dit :

    julie, sage-femme, femme tout court et scandalisée par de tels propos!

  127. Juliette dit :

    Je signe,

    Juliette Morelli – étudiante en Droit.

  128. Madeleine Daumet dit :

    je signe aussi.

  129. Gayanée Brecht dit :

    Je signe!

  130. Héloïse dit :

    Je signe,
    Héloïse, étudiante en L3

  131. Ophélie dit :

    Je signe, Ophélie une femme qui est écœurée

  132. Gregory dit :

    Contre la banalisation du viol

  133. Laura Hidalgo dit :

    Je signe :
    Laura Hidalgo, étudiante en ingénierie du développement durable
    Merci !

  134. Audrey Pleynet dit :

    Je signe !
    Audrey Pleynet, citoyenne

  135. Aurelien Selle dit :

    Je signe !

  136. Chloé Canton dit :

    Fonctionnaire territoriale

  137. Zoé dit :

    Elle, le magazine misogyne par excellence. C’est pas nouveau malheureusement…

  138. Laure Basile dit :

    Laure Basile, étudiante en psychologie, je signe

  139. Laury Lamouroux dit :

    je signe ! J’ai été victime de viol et j’ai une petite fille que j’aimerai protéger de tout les prédateurs sexuels … alors si un pédiatre( a qui l’on est sensé faire confiance ) incite au viol , a qui fait on confiance ???

  140. Aline Portanier dit :

    Moi aussi,je signe.
    Ca fait malheureusement déjà longtemps que je sais qu’Aldo Naouri est un macho qui n’a jamais eu aucun respect ni pour les femmes ni pour les enfants.Le monde est rempli de pédiatres,de gynécologues,de pédopsychiatres,de sexologues qui n’aiment pas leurs patient-e-s,qui les détruisent au lieu de les aider.Beaucoup d’entre eux sont des violeurs de femmes et d’enfants.Ils choisissent ces professions pour se guérir de leur enfance,de leur pathologie,de leur machisme.

  141. Sarah Sepulchre dit :

    Je signe également : Sarah Sepulchre, chargée de cours (université)

  142. Morgane dit :

    En colère
    Je signe !

  143. Charline dit :

    Charline, enseignante

  144. Noëlie Kieffer dit :

    horrifiant,écoeurant!!!
    Ah! la libre expression a bon dos… J’en ai assez de ces 2 mots utilisés à tout bout de champ afin de couvrir des idées et des propos malveillants
    N’oublions pas que la liberté s’arrête où commence celle des autres!

    Je signe, Noëlie Kieffer, sage-femme

  145. annesf dit :

    Innomable…..

    Je signe ,Anne ,femme ,mère ,sage-femme

  146. celia dit :

    je signe: Célia EMERY,sage-femme

  147. dandan dit :

    je signe
    infirmière retraitée

  148. Sf dit :

    J’adhere et je signe. Caroline Combot, sage-femme MFPF

  149. Marion Poupineau dit :

    je signe. Marion Poupineau, administratrice de spectacle vivant, féministe

  150. Aude Fiévet dit :

    Naouri et Rufo sont le reflet d’une génération sexiste et machiste qui ne devrait plus exister, surtout parmi les médecins. Ils enfreignent le code de déontologie médicale et ne sont pas sanctionnés, c’est tout dire. Si c’était n’importe quel autre homme, il y aurait déjà plainte contre lui? Pourquoi cette tolérance de la part de l’ordre des Médecins, devant le discrédit jeté par ces membres sur la profession? de nombreux articles du Code de déontologie médicale ne sont ils pas enfreints par ces déclarations? j’attends du CSNOM une réponse ferme à ma plainte contre le Dr Rufo qui en s’est pas excusé malgré la demande de 16.000 personnes (change.org/allorufo)

  151. Deny Corel dit :

    Denys Corel, scénariste.

  152. Parent Lou dit :

    Je signe : Parent Lou, psychologue offusquée de tels propos…

  153. Debray dit :

    je signe (est-celà qu’il faut signer ?)

  154. Clopinot dit :

    Signé

  155. Kaiko dit :

    Je signe: Kaiko, documentaliste et blogueuse

  156. Maïa dit :

    Je signe.
    Maïa, être humain.

  157. maelle tur dit :

    je signe aussi. Maëlle Tur, femme et sage-femme.

  158. zuzue dit :

    je signe!

  159. Gylarven dit :

    @Gylarven, graphiste

    je signe!

  160. Margaux dit :

    Je signe :)

    Margaux Bergey, journaliste, choquée par la tenue et la publication de tels propos (et malheureusement un jour, victime d’un viol)

  161. Bonjour je souhaite aussi signer , et merci de cette initiative… !

  162. Béthery dit :

    JE SIGNE.
    CÉCILE BÉTHERY, FEMINISTE

  163. Clarisse dit :

    Je signe. Clarisse Godart, étudiante, comédienne, féministe.

  164. Amandine dit :

    Je signe aussi: amandine Bach, féministe.

  165. Cécile dit :

    Je signe – Cécile, simple personne de sexe féminin

  166. Je signe. Ce sont des propos intolérables. Et le fait que ELLE le publie et soit le rapporteur public c’est vraiment grave en véhiculant des comportements de ce genre!!
    Une raison de plus pour ne plus jamais acheter ce magasine§

  167. etoile dit :

    je signe ! Je suis en colère qu’on puisse tenir de tels propos publiquement !
    Flore Viard, être humain
    (et accessoirement femme, maman, enseignante et accompagnante parentale)

  168. launay dit :

    Voilà ce qu il se passe quand on se nome Aldo!
    Consternant.

  169. Claire dit :

    Je signe. Claire, blogueuse féministe.

  170. Adrien dit :

    Adrien, étudiant féministe

  171. céline dit :

    victime de viol conjugal, je signe !

  172. Simon dit :

    Simon, étudiant en médecine

  173. Nahimage dit :

    Je signe. Nahimage

  174. florian dit :

    florian informaticien

  175. Je signe : @Ciloubidouille, responsable marketing énervée

  176. puce34 dit :

    Déjà que je n’aimais pas ce type, là il va trop loin….

  177. gina s. dit :

    Fille, épouse, mère et grand-mère, outrée à ce titre des propos de cet individu, je signe des deux mains…

  178. natmum dit :

    femme simplement…..

  179. Mary dit :

    Je signe! Mary Z, étudiante en sociologie,indignée par ces propos.

  180. Corinne dit :

    Un pédiatre????!!! Et dire qu’on lui confie des enfants, ça promet sur leur vision de la sexualité… ah pardon, c’est juste de la provoc, tout va bien ! Ouais mais non allez, j’ai pas d’humour et je suis une connasse intransigeante sûrement aussi, alors je signe ! :D

  181. Lunereveuse dit :

    Claire M, Femme.

  182. Blandine dit :

    Femme. Victime de viol.

  183. V Monney dit :

    Je signe: V Monney, doctorante en sociologie

  184. Je signe.

    Guillaume Gète, Consultant.

  185. Mélody dit :

    Mélody, étudiante choquée.

  186. picokoa dit :

    Choquant
    je signe aussi

    J Coat, ostéo, femme, mère, amante et plein d’autres choses encore

  187. Fanny dit :

    Je signe
    Fanny, mère, épouse, indignée

  188. Maroussia de Lespinay dit :

    Je valide, soyons un peu responsables de nos propos. Maroussia de Lespinay, être humain.

  189. parachuuut dit :

    @parachuuut, sans emploi

  190. Marcal dit :

    Honte !!!!!

  191. Charlotte dit :

    Je signe aussi!
    Honte à lui, honte au magazine Elle de diffuser de tels propos.

    Charlotte Weber

  192. Marie dit :

    Je signe. Marie, étudiante et féministe.

  193. Laetitia dit :

    Je signe !

    Laetitia Nicolau, étudiante en lettres à Nanterre, indignée également.

  194. Line dit :

    Je signe :

    Line M, étudiante, victime de viol conjugal

  195. Hugo Reis dit :

    je signe

    Hugo Reis secrétaire fédéral SUD PTT

  196. Elise dit :

    Parce que ça prend du temps de retrouver et de reconnaître son propre corps après avoir démoulé 3kilos et 50 centimètres de mouflet; parce que les nuits (blanches,ou gris clair)d’un nourrisson sont épuisantes pour les parents et ne les incitent pas souvent à prendre sur leur précieux temps de sommeil pour baiser comme des bonobos sous viagra; parce que même entre conjoints quand c’est NON c’est NON, je signe aussi.
    Je suis peintre,féministe,mère,et assez chanceuse pour avoir un compagnon patient et amoureux qui sait tout ça.

  197. Laure Colmant dit :

    Laure Colmant, journaliste, ajoute sa signature

  198. Marion dit :

    Féministe, militante de le lobby de la LGBT, je signe cette pétition, et signerait toutes celles qui tendent à la destruction du sexisme, du paternalisme, de la lesbophobie et autres joyeusetés grâce auxquels ELLE fait son beurre.

  199. Les fautes d'orthographe de Marion dit :

    Nous aussi, nous signon !

  200. Caroline Pilon dit :

    Caroline Pilon, médecin

  201. Je signe.
    Après les propos odieux tenus Rufo le 3 décembre aux Maternelles (d’après lui, la majorité des victimes d’abus sexuels dans l’enfance vont très bien, et la meilleure façon de savoir si un enfant en a effectivement subi consiste à demander ce qu’il en et à l’adulte incriminé),voilà que son vieux pote Naouri s’y met… Quand sera-t-on enfin débarrassés de ces malfaisants et cessera-t-on de les prendre pour référence s’agissant de la façon d’élever nos enfants?
    Violaine Bideaux, éditrice.

  202. Gaëlle dit :

    Je passe sur les qualificatifs qui me viennent en tete pour ajouter au plus vite ma signature.
    Gaëlle, femme, étudiante choquée.

  203. Tiffany dit :

    Je signe. Tiffany Delahougue. Maman et Etudiante.

  204. Eli dit :

    Je signe également. Tiffany Vachet, étudiante

  205. Nolwenn dit :

    Je signe

    Nolwenn, commerçante

  206. Lyyne dit :

    je signe
    mère
    et nous on peut violer un mari adultère ?

  207. Sarah H. (étudiante) dit :

    Je signe !

  208. Maryse C. dit :

    je signe aussi,
    Maryse,jeune maman, femme et être humain

  209. Manuela dit :

    Je signe

  210. Nosnah dit :

    Je signe également, contre les propos concernant le viol ainsi que le mariage pour tous.

  211. Muriel dit :

    Pourquoi laisse-t-on ainsi les mecs décrire ce qui est bien pour les femmes et des « savants » contester le ressenti, quels que soient les genres?
    Réfléchissons à ne pas acheter tous ces livres, à ne pas interviewer ces je-sais-tout, à de pas acheter les magazines les publiant, « même pour voir », ils seront moins motivés pour écrire leurs sornettes

  212. Julie dit :

    je signe également, Julie, 18 ans, étudiante.

  213. Charlotte dit :

    Je signe aussi : Charlotte Cymer, professeure de Danses Orientales et féministe.

  214. Amélie dit :

    je signe de bon coeur…

    Ça me révolte que des personnes puissent encore considérer le viol comme un outil thérapeutique… Mais que fait l’ordre des médecins, à part cautionner par son silence les propos de naouri et rufo ?

    Amélie, éducatrice de jeunes enfants indignée

  215. sego3879 dit :

    je signe aussi

    ségolène, maman et assistante d’éducation

  216. elisa dit :

    je signe cette pétition

  217. Milady dit :

    je signe (femme indignée)

  218. elisabeth lebovici dit :

    je signe, bien sûr

  219. Mar dit :

    je m’insurge également contre ce dangereux amalgame!

  220. Aubergine dit :

    Je signe : Aubergine, qui PINE quand elle veut et si elle veut !

  221. Emma dit :

    Je signe. Cet homme vit dans le mauvais siècle.

  222. thalys dit :

    je signe aussi!

    Thalys

  223. linda dit :

    j’aimerai signer aussi, ces propos sont inadmissibles!

  224. Cécile dit :

    Je signe.

  225. Floriane Witaszek dit :

    Floriane Witaszek, soutien moral de plusieurs femmes violées.

  226. IvanL dit :

    Ingénieur

  227. J’approuve et signe cette pétition.

    Non au viol, et non à l’apologie du viol.

  228. Luc dit :

    signe, mari amoureux de sa femme violée jeune, et qui déteste ces médecins si inhumains.

  229. Laure S. dit :

    Laure, journaliste : Je signe aussi, s’il est encore temps.
    L’armée des petits justiciers vénères vaincra.

  230. Fabre Catherine dit :

    retraitée. Mère.

  231. Ottevaere dit :

    Il est inadmissible de prononcer ces quelques mots publiquement….j’espère qu’il fera ses excuses, pensons aux femmes qui en sont victimes!!!!!

  232. Olfa Chebbi dit :

    Je signe !

  233. armelle dit :

    infirmière en psychiatrie, ce « Monsieur » est la honte de la psychiatrie, il devrait etre censuré des medias…quand on connait les séquelles que laissent à tout jamais les violences quelles qu’ elles soient, dont le viol!je signe cette pétition.Merci.

  234. cat dit :

    Comme je suis soulagée de voir que tant de femmes réagissent à cet article qui m’avait scandalisée.
    je signe des deux mains !!!!
    Catherine Meyer, éditrice

  235. Vio Vi O dit :

    Violaine MAHIN, Commerciale

  236. Véronique Massenot (auteure) dit :

    Je signe !

  237. Vervaine dit :

    Je signe !
    Vervaine, agronome, épouse, mère

  238. Vervaine dit :

    Surtout qu’il récidive dans une émission de radio
    (et pas sur RTL ou NRJ, non, France Culture!)

    http://www.franceculture.fr/emission-une-fois-pour-toutes-aldo-naouri-2013-04-06

    Le comble: le médiateur qui dit que c’est une affaire « d’opinion »!!!
    http://espacepublic.radiofrance.fr/message-le-viol-conjugal-est-un-crime-son-apologie-aussi-1

  239. Sylvie_d_ dit :

    indignée

  240. MaxCott dit :

    Je signe ! : Margot C. étudiante

  241. Martine dit :

    Mr Naouri doit en répondre devant la justice.
    Et bravo aux hommes qui réagissent !Ils ont compris que le compagnonnage ne se fait pas contre, mais avec et dans le complicité attentive.

    Je signe.

  242. Guillaume dit :

    Je signe…

    C’est juste écœurant !

  243. séverine dit :

    je signe!

  244. Armelle R. dit :

    Je signe. Stop à ces prétendus experts qui se répandent ici et là et qui sapent de façon criminelle, sous couvert de « provocation » tout le long travail d’émancipation et de marche vers l’égalité.

  245. Céline dit :

    Victime de 2 viols je signe bien entendu contre de tels propos.

  246. Lucie dg dit :

    je signe !

    Lucie dg, consultante

  247. Arioch dit :

    Un pauvre plouc de passage, choqué qu’on puisse encore tenir ce genre de propos, choqué qu’ils n’aient pas fait réagir plus que cela la direction d’un magazine « pour femmes ».

  248. mathilde dit :

    Mathilde F, jeune femme handicapée ne pouvant quasiment bouger aucune partie de son corps, ayant une vie de couple

  249. Merlina dit :

    Je signe de tout mon être, avec le soutien révolté de mon époux, qui ne m’a JAMAIS forcée avant, pendant ou après mes 4 grossesses…
    Merlina, épouse, mère et femme plus que comblée mais aussi scandalisé par de tel propos criminels!!!

  250. loveisinthehair dit :

    Sandra, citoyenne

  251. Martin Segura dit :

    Je signe !

  252. Steffi Njoh Monny dit :

    Je signe également, un peu de temps après l’office, mais j’ai eu la sensation que le propos est grave. Très grave.

    Steffi Njoh Monny, queer et féministe

  253. Katioucha dit :

    Je signe.
    Katioucha, maman, épouse, et tant d’autres choses…

  254. Michaël M dit :

    Michaël M, époux.

    Je regrette néanmoins qu’il n’y ait pas plus d’hommes sur la liste.

  255. aurélie bazin dit :

    Sage-femme

  256. Delfina C. dit :

    Étudiante en Lettres modernes et être humain.
    Je signe la pétition.

  257. Eva Peraldo dit :

    je signe !

  258. rachel Mulot dit :

    je signe

  259. Eliane SUBERCAZE dit :

    Je signe !

  260. Allison dit :

    JE signe aussi

  261. Awazel dit :

    Je signe!
    Femme, amante ET mère maternante de 4 filles, féministe

  262. Danièle Balas dit :

    Je signe.

  263. Clémence Moreau dit :

    Je signe. Clémence Moreau psychologue clinicienne

  264. Séverine Poncet-Ollivier dit :

    Je signe!
    Séverine Poncet-Ollivier
    Maman, femme et professeure des écoles.

  265. Tiphaine Garcia dit :

    Je signe!

    Tiphaine Garcia, étudiante, catlady, féministe et survivante du viol

  266. Céline C dit :

    Je signe!

    Céline, artiste et animatrice socio-culturelle.

  267. Gélin beatrice dit :

    Inacceptable – et il est psy…

  268. Béatrice Gelin dit :

    Macho réac dangereux avant d’être psy

  269. Michèle Mas dit :

    Je signe !
    Michèle Mas, psychothérapeute

  270. chaosnail dit :

    Je signe:

    Marion Loiseau, étudiante en histoire de l’art

  271. G. dit :

    Je signe. Je suis femme, fille, épouse, mère, travailleuse, féministe…

  272. Alice RALLIER dit :

    Je signe.

    Alice RALLIER, écrivain public.

  273. La Bonne Fée dit :

    Je signe !

    La Bonne Fée, Fée!ministe, armée d’une baguette magique anti-sexiste et d’un char-fauteuil-roulant rouillé ;)

  274. Philomenne dit :

    Philomenne, agronome et blogueuse, je signe aussi.

    Comment est-il possible qu’on puisse ainsi inciter au crime sans que la justice ni l’ordre des médecins ne réagissent ? Comment un médecin peut-il tenir ce genre de propos intolérables ? Et demander à cette femme quelle était la cause de son non désir ne lui a semble-t-il même pas effleuré l’esprit. Apparemment, pour ce monsieur, les femmes sont des gourdes qui ne savent pas parler. Quant au respect de leur consentement, c’est une notion qui ne semble pas l’effleurer. C’est écœurant.

  275. Babette dit :

    Je signe aussi !
    Babette.

  276. Perrine dit :

    Je signe
    Perrine Lecras, étudiante et être humain

  277. Sophie H dit :

    Je signe
    pour le droit des femmes

  278. laferme dit :

    Je, homme, suis consterné par les propos de ce pédiatre qui n’avait déjà rien de révolutionnaire mais là…Allo allo… t’es un mec et tu violes pas ta femme? pour paraphraser Nabilla???
    Il mérite d’être traîné devant un tribunal. De tout cœur avec les femmes.

  279. yvette dit :

    certains devraient se faire violer, après ils sauront de quoi ils parlent.
    Mettre un enfant au monde n’est pas une partie de pêche, avec toutes les suites compliquées que cela engendre la femme a d’autre chose a faire que de répondre au besoin de son mari.
    De plus s’adresser au mari de la sorte, devant la femme, c’est rendre cette pauv’ jeune mère, objet, plante verte…fautive.
    Qu’il retourne a ses bouquins alambiqués.

  280. simon dit :

    On ne dit pas « se faire violer » (comme on se fait volontairement un shampoing, par ex.), mais « être violé(e) » : la forme passive montre que la responsabilité est du côté du (de la) violeur(se).

  281. Marie--Laure dit :

    La réaction d’Aldo Naouri issu d’une culture machiste et surtout ayant construit sa personnalité sur le manque du père et donc la fantasmatisation de l’Aurorité paternelle est hélas , assez courante dans la France machiste d’aujourd’hui.

    Une femme qui ne veut pas, il faut juste » la pousser un peu » ,la stimuler – 90% des hommes ne savent pas et sont très maladroits – et …le désir aidant ,hein …

    Et puis, le désir de l’homme prime, sous entendu sa femme est là pour çà ..l’Homme n’est pas fichu se de prendre en mains seul pour se soulager , son épouse est le réceptacle idéal !!!

  282. Helene I dit :

    Hélène I, victime de viol conjugal. je signe également

  283. Melie33 dit :

    Je signe
    Melanie Peyrot, Maman qui a perdu sa libido et remercie son mari de ne pas la forcez!

  284. Amy dit :

    Je signe:

    Amily, étudiante

  285. Faure-Bliard dit :

    Je signe égalemement, en tant qu’être humain, aimante & amante, mère et accessoirement, master en sciences humaines et diplômée d’état en éducation spécialisée.
    Ça fait un bail que je désespérais de voir le moment où les medias cesseraient d’encenser Naouri pour percevoir l’inanité de ses propos. Faute de vrais journalistes, il aura fallu que Naouri finisse, (dans les deux sens du terme : tous ses développements n’ayant pour perspective que la « toxicité féminine »), par dire une connerie de trop, enfin !

  286. Norbert T. dit :

    Cet article est l’apogée de la stupidité!
    Si vous aviez une once de notion de psycho vous ne perdriez pas votre temps avec cette naine croisade grandiloquente.

    La notion de viol correspond ici à un mari plus entreprenant. Rien à voir avec le viol en tant que tel.
    De trop nombreux hommes restent derrière leur télé en attendant que leurs femmes leur fassent un striptease!

    Hors dans le cas que vous citez Naori provoque l’homme un lui disant de sortir de son mutisme et de manifester son désir pour sa femme au lieu de lui en vouloir de ne pas venir le chercher.

    Bref vous êtes complétement à coté de la plaque!

  287. Audren le Rioual, blogueur

  288. Melissa V dit :

    Melissa V, être humain, je signe.

  289. Lise dit :

    Elisabeth CPL, étudiante insoumise, je signe si ce n’est trop tard.

  290. Mentalo dit :

    Emma Mentalo, serial MILF

  291. Martha L dit :

    Martha Launay, je signe.

  292. Alexandra B. dit :

    Je signe !

    Alexandra Banga, étudiante et être humain

  293. Marion dit :

    A vomir ! Je signe.

    Marion, victime de viol conjugal.

  294. Anaïs dit :

    Anaïs, étudiante

    J’espère ne pas faire partie un jour des 75 000 femmes violées chaque année…

    Je signe

  295. Lucie dit :

    Lucie, femme, féministe.

  296. laks dit :

    Effectivement, ces propos sont à vomir, même constat que les autres.
    Je me souviens avoir entendu à la radio justement sa conception du couple, son ignoble « violez-la », ainsi que le rôle du père qui dans sa vision du monde « ne sert strictement à rien si ce n’est à prouver à la mère qu’elle est une femme ».
    Comment un psy soi-disant réputé peut dire de telles choses? Je ne comprends toujours pas.

    J’ai connu une très proche amie qui s’est fait abuser dans sa famille, et la reconstruction est, si pas impossible, extrêmement douloureuse et longue.

    Je signe sans hésiter.

    Laks, professeur (homme) de FLE bénévole dans des asso pour travailleurs immigrés (dont une asso féministe).